BELLES PLACES

Métis’Gwa - Guadeloupe, Guyane et France

Pastille Découverte

Dates

Du 8 au 11 juillet

Informations

TypeEn salle
Durée45 min
LieuÉcole nationale de cirque

Tarifs

régulier : 33$

Pour tous - dès 8 ans

Entre cirque et danse, la féminité dans toute sa diversité !

Métis’Gwa, en collaboration avec Le Plus Petit Cirque du Monde et Touka danses – Centre de développement chorégraphique national de Guyane, lance son nouveau projet de création pour 4 interprètes : BELLES PLACES.

Création caribéenne danse et cirque contemporain, pour quatre artistes féminines de Guadeloupe, Guyane et France hexagonale et deux roues Cyr.

Empreinte de cultures et de couleurs caribéennes, cette nouvelle conversation danse et cirque, chorégraphiée par Léo Lérus, questionne la féminité prise dans sa diversité.

Conjuguées au pluriel, ces « places » révèlent les personnalités de quatre femmes, aux âges, corps, parcours, origines et pratiques différentes. Sans « a priori » genré ni revendication féministe particulière, la question de la féminité prise dans son héritage culturel est l’un des points de départ de la création Belles Places. S’il est souvent question de « la place » au singulier de la femme dans la société, cette pièce invite à un questionnement a priori simple : de quelle(s) place(s) parle-t-on ?

Qui est Métis’Gwa ?
Depuis 2007, Métis’Gwa soutient le développement du cirque contemporain en Guadeloupe : un art du métissage et de la rencontre à l’échelle de la Caraïbe. Accélérateur de projets artistiques singuliers entre le cirque et la Caraïbe, Métis’Gwa favorise la création, la diffusion, la médiation auprès des publics, la mise en réseau et la formation des artistes.
Métis’Gwa impulse des rencontres originales d’ici et d’ailleurs, produit et diffuse des spectacles qui font voyager la Caraïbe près de chez elle, mais aussi hors de son territoire.
La compagnie rassemble depuis 2007 des danseurs et circassiens venus de tous horizons (Amériques, Caraïbes et Europe) autour de projets de création d’envergure nationale et internationale. Ces formes puisent leur inspiration dans la rencontre entre pratiques circassiennes, esthétiques caribéennes et cultures artistiques locales.
Métis’Gwa accompagne l’émergence d’une écriture singulière capable d’embrasser la diversité des territoires de la Caraïbe, de mettre en lumière la complémentarité des disciplines ‐ le cirque, pratique peu représentée dans la Caraïbe avec d’autres disciplines plus ancrées telles que la danse et la musique ‐ et enfin, de faire exister les identités culturelles de chacun de ces territoires auprès des publics. La ligne artistique s’affirme peu à peu autour de la recherche « d’un cirque caribéen », fruit de la rencontre entre pratiques chorégraphiques caribéennes et cirque contemporain.

Cette recherche s’est progressivement resserrée autour d’une dizaine d’artistes depuis 2017, s’appuyant sur la porosité entre des esthétiques et énergies des artistes de la Caraïbe, spécialistes de danse hip hop, Gwo‐ka et de danse contemporaine, et des artistes venus de France hexagonale, d’Europe et d’ailleurs, experts en techniques de cirque contemporain. Métis’Gwa est attentive à engager des projets artistiques exigeants, empreints de cette couleur caribéenne, et largement ancrés dans des formes contemporaines internationales. Plusieurs rencontres artistiques, résidences croisées et laboratoires menés par Métis’Gwa, en complicité depuis ses débuts avec Le Plus Petit Cirque du Monde de Bagneux puis Touka Danses ‐ Centre de Développement Chorégraphique National de Guyane, ont fait naître au fil des années, plusieurs projets de création.
Les créations Point de non‐retour (2014), 360° (2015), Antipodes (2016) et La Main de la Mer (2019) dont la direction artistique est confiée à Gaëtan Levêque, puis Belles Places (2021), mis en scène par le chorégraphe Léo Lérus, incarnent plusieurs mouvements de cette conversation singulière entre la danse et le cirque contemporain.

En collaboration avec :

TV5

Avec le soutien de :

Consulat général de France à Québec

Crédits:

Chorégraphe, metteur en scène :
Léo Lérus (Guadeloupe)
Regards artistiques complices :
Maëva Berthelot (France hexagonale)
Léna Blou (Guadeloupe)
Clémence Galliard (France hexagonale)
Vanessa Leprince (France hexagonale)
Interprètes danse :
Shaona Legrand (Guyane)
Natty Montella (Guadeloupe)
Interprètes cirque :
Mélodie Morin (France hexagonale)
Eloïse Petenzi (France hexagonale)
Création musicale :
exXÒs mètKakOla (Guadeloupe)
Création lumière :
William Leclercq (Guadeloupe)
Création costumes :
Hélène Behar (Guadeloupe), avec la participation amicale de Jean-Jacques Le Corre pour les peintures

Avec le soutien du Consulat général de France à Québec.

Vous aimeriez aussi

Après la nuit

Benoit Landry et Nord Nord Est

Alliant la musique live, l’acrobatie et la danse, Après la nuit est un rêve éveillé, un voyage empreint de liberté et d’un fougueux élan de vie.

PISTE, PISTE, PISTE

Portmanteau

Un fascinant voyage dans le monde des formes !

PISTE, PISTE, PISTE est un spectacle interdisciplinaire pour enfants et jeune public, alliant cirque contemporain, danse et arts visuels.

Plus vous achetez, plus vous économisez!